MA 16/09. Doc poignant, des mains, des hanches, une voyante à oublier. Sélection télé du jour

Du bon, du bon, du « au secours » aujourd’hui.

Attention, c’est un jour grave. On va voir un film à la fois drôle (attention ça va être rare aujourd’hui) et tellement touchant, rester touchés par un doc poignant et révoltant, et enfin être assez atterrés par le naufrage d’un téléfilm inédit qui ne restera pas dans les annales.

D’abord, le coup de cœur du jour. Enfin si on peut dire. La décidément excellente France 5 nous propose un documentaire révoltant. Mais vraiment révoltant. Qui est même « soft » dans son titre : « Enfants en souffrance : la honte ! ». Oui, il parle des enfants, mais non ça n’est pas un énième portrait d’enfants battus ou martyrisés. En fait, c’est PIRE.

Ensuite histoire de « détendre un peu l’atmosphère », un film. Un BON film, même. Un premier film, réalisé d’une main de maître par… Chantal Lauby. Une bonne histoire très « années 50 » qui révèle un syndrome bien réel : la peur de vieillir, la volonté de rester jeune, etc. avec un angle très original et plutôt nouveau. Chantal Lauby signe un film avec une ambiance vraiment unique, un peu « là où on l’attendait pas ». Et c’est vraiment réussi. Émouvant, ce film montre combien il est facile de vite tomber dans le pathétique. Mais c’est fait avec une grande finesse. À voir donc si vous ne l’avez pas déjà vu.

Enfin, gros « foutage de gueule ». Un vrai « au secours ». LE téléfilm à rater tellement il démontre qu’il ne suffit pas d’avoir un casting pour faire quelque chose de regardable.

Sinon, côté nouvelles du front, le nouveau site alatele.fr en ligne jeudi se peaufine. Vous découvrirez un « vrai » site, graphique, on espère plaisant, coloré et informatif. On a très hâte que vous voyiez ça…

« COUP DE CŒUR » DU JOUR : FRANCE 5 – 20H40 – ENFANTS EN SOUFFRANCE : LA HONTE ! INÉDIT (2014)

La gestion de l’aide sociale a été confiée aux départements. Des sommes abyssales dépensées aux grossières erreurs de casting ou de gestion, ce documentaire met en lumière les limites et le niveau incroyable d’un certain gâchis, malgré des rares tentatives de « bien faire »…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Lorsque l’on veut s’intéresser à l’aide sociale à l’enfance, on a l’impression de vivre une mauvaise farce. Ce qui a coûté plus de 7,5 milliards d’euros en 2011 aux contribuables ne nous empêche pas d’être scandalisé à chaque nouveau drame touchant des enfants. de nombreux faits divers étayent ce constat : un directeur d’association qui touche plus de 9000 € par mois de salaire en plus des milliers d’euros de frais personnels pris sur le budget de fonctionnement ; un pédophile, déjà condamné, engagé comme veilleur de nuit d’un foyer qui héberge des mineurs. et parfois des enfants qui meurent, victimes de mauvais traitements… Certes, il existe des travailleurs sociaux qui interviennent d’une manière admirable ; leur abnégation ne peut pas cacher les manques et l’inexistence de contrôles des établissements ou des familles chargés de cette protection de l’enfance. pendant deux ans, les réalisatrices ont enquêté pour mettre au jour ce que cache ce monde où l’opacité et la loi du silence sont des règles absolues. un constat révoltant : beaucoup d’argent a été dépensé pour un maigre résultat… Pourtant, en 2009, la Cour des comptes l’avait révélé : un contrôle tous les vingt-six ans !

FICHE TECHNIQUE :

Documentaire écrit et réalisé par Alexandra Riguet et Pauline Legrand (2014).

Produit par Les Films de l’Odyssée, avec la participation de France Télévisions et du CNC.

1h14.

DISPONIBLE EN REPLAY SUR FRANCE TELEVISIONS PLUZZ.

FILM DU JOUR : NUMÉRO 23 – 20H40 – LAISSE TES MAINS SUR MES HANCHES – DE CHANTAL LAUBY .

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Marie, 18 ans, décide d’emménager avec son petit ami. Sa mère, Odile, se retrouve seule mais, loin de se laisser abattre, elle choisit de profiter au maximum de la vie. C’est là qu’elle fait la connaissance de Kader, Idir et Rachid, trois forains. Odile, qui a toujours eu peur des manèges, se met alors à adorer la fête foraine…

FICHE TECHNIQUE :

Réalisé par Chantal Lauby (France, 2003)
Montage : Marie-Josèphe Yoyotte
Scénario : Chantal Lauby
Musique : Frédéric Talgorn
Costumes : Madeline Fontaine
Décors : Aline Bonetto
Directeur de la photographie : Tetsuo Nagata

Avec : Chantal Loby (Odile Rousselet), Claude Perron (Nathalie), Rossy de Palma (Myriam Bardem), Jean-Hugues Anglade (Jérôme), Jean-Pierre Martins (Kader), Françoise Lépine (Hélène, sœur d’Odile), Alain Chabat (Alain), Tatiana Gousseff (assistante d’Alain)

1h41

 

« AU SECOURS » DU JOUR : FRANCE 3 – 20H45 – LA VOYANTE (INÉDIT – 2014) .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Alors là, faut être honnête. Si vous voulez voir un téléfilm avec un scénario bourré d’erreurs, des comédiens tellement « à côté » que c’en est risible, regardez. Mais vraiment, sinon, passez votre chemin…
Y’a qu’à lire l’histoire pour comprendre :
Vera Bellini, présidente du Syndicat des Thérapies Paranormales, se bat pour que les guérisseurs, voyants et magnétiseurs soient reconnus par la médecine officielle. Célèbre voyante qui compte parmi ses clients des députés et hauts fonctionnaires, Vera obtient le dépôt d’une proposition de loi en faveur de l’exercice des thérapies paranormales dans les hôpitaux sous contrôle médical.
Mais ce projet met le feu aux poudres. Tous les coups sont permis entre les tenants des sciences exactes et les « charlatans » ! L’affrontement est tel qu’il va révéler un lourd secret dans la vie de Vera Bellini…la clé de son destin ?
Mais alors qu’elle est sur le point de faire triompher la cause des voyants, plusieurs de ses prédictions vont se révéler fausses et remettre en cause son pouvoir en provoquant un drame « imprévu »…
Tous ces évènements lui feront-ils renoncer à la pratique de la voyance ?

 

FICHE TECHNIQUE :

Réalisation : Henri Helman (France, 2014)
Scénario et dialogue : Henri Helman, Jean-Louis Benoît
Directrice de production : Marie-Thérèse Di Domenico
Production : Septembre Productions
Avec la participation de France 3
Interprétation : Line Renaud (Vera), Laurent Malet (Michel Perrin), Isabelle Renauld (Isabelle Perrin), Julie de Bona (Claire), Geoffrey Couët (Jérôme), Maëva Youbi (Lili), Biyouna (Yasmina), Noëlle Perna (La comtesse).

1h35

ET DEMAIN ? ON PRÉPARE LE NOUVEAU SITE… MAIS IL Y AURA UNE MINI SÉLECTION AVEC UN BON SUSPENSE COMME ON LES AIME, ET D’UN FILM FINALEMENT PAS TOP MALGRÉ UNE SUPER DISTRIBUTION.

À DEMAIN !!

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s